Odysséa

Dans le cadre du Festival Réunion Graffiti 2021, j’ai participé à un live painting à la Galerie Artefact pour soutenir l’action de l’association Odysséa.

L’association Odysséa organise de nombreuse actions de sensibilisation sur le cancer du sein, et en particulier une course à pied fédératrice dans la forêt de L’Etang Salé.

Presse :

Reportage Télé sur Réunion Première

Article dans le JIR

Galerie :

Créole, mur à Darwin, Bordeaux

  • Titre : Créole
  • Taille : 3,5 m de hauteur sur 4 m de largeur
  • Date de réalisation : 20 juillet 2021

Darwin se situe à Bordeaux et forme L’écosystème de la Caserne Niel. Il offre une promenade urbaine au public.

De nombreux artistes s’y succèdent pour peindre les murs et les façades.

J’ai donc été accueilli sur place par Tristan Barroso qui m’a indiqué des murs à exploiter.

J’en ai choisi un remplaçant une œuvre déjà bien abimée : c’est d’ailleurs le principal problème de ce lieu : les œuvres sont rapidement toyées et repassées… Au final, c’est un peu comme un terrain, mais avec des visites de touristes.

Sinon le lieu est plutôt agréable, et le passage de nombreux visiteurs permet des rencontres durant la peinture.

Festival Réunion Graffiti 2020 : workshop à la Cité des Arts

Le Festival Réunion Graffiti 2020 a eu lieu du 12 au 25 octobre 2020, à la Cité des Arts.

Il a démarré par un workshop réunissant les artistes du festival pour la création d’une toile en public.

J’ai donc travaillé sur une toile d’un format de 100 x 80, sur le thème d’Alain Peters, célèbre poète et mélodiste réunionnais qui a influencé toute une génération actuelle de musiciens de l’île de La Réunion.

Galerie :

MIA-RUN ART SHOW

Le Mia Run Art show est un événement organisé par l’Association Réunionnaise pour la Promotion de l’Art Contemporain (ARPAC).

Il s’est concrétisé par une soirée-vernissage exceptionnelle le 12 décembre 2019 durant laquelle j’ai exposé 4 toiles.

Elles sont en vente sur le site internet de la Galerie Cab’Art

A l’écoute, 65 x 54 cm, Acrylique et Spray 
Tribal 2, 65 x 54 cm, Acrylique et Spray sur toile
Tribal, 150 x 100 cm, Acrylique et Spray sur toile
Le Roi, 90 x 90 cm, Acrylique et Spray sur toile

L’ARPAC

Cette association est née de l’envie des 3 associés de Kam Consultant® de donner une dimension artistique à leurs projets aux Etats Unis.

Alliant leurs compétences, Alexandre ALQUIER et Marie NICOLAS, avocats d’affaires, et Karine BERTIL, conseiller en gestion de patrimoine, ont créé Kam Consultant®, marque pluridisciplinaire destinée à porter leurs projets sur le sol américain.

Passionnés d’art contemporain, ils ont décidé d’emmener dans leur sillage des artistes français basés à la Réunion et en métropole à l’une des principales foires d’art contemporain située au cœur du Miami’s Arts & Entertainment District : le Spectrum Miami, foire satellite officielle de l’Art Basel MIAMI.

L’objectif de cette opération a consisté à faire connaître des artistes français sur le marché de l’art international et d’organiser une grande soirée post Art BASEL MIAMI à la Réunion au cours d’une soirée-vernissage exceptionnelle le 12 décembre 2019 : le MIA-RUN ART SHOW.  

Graffiti 974 Jam de Saint-Louis

C’était la première édition du Graffiti 974 Jam de Saint-Louis

L’événement a été organisé par Le Réunion Graffiti en collaboration avec l’Association Lord, et avec le soutien de Paris Tonkar Magazine et la Mairie de la ville de Saint-Louis.

Il a eu lieu les 26 et 27 octobre 2019 à l’Etang du Gol. Il a réuni 25 artistes.

J’y ai réalisé une fresque en clin d’œil à Marvel et le royaume du Wakanda, pays africain fictif du film Black Panther.

Yren-graffiti_974_jam-live_painting

Yren-graffiti_974_jam-live_painting (3)

Les symboles dans la couronne signifient Y R E N en langage Wakanda.

L’alphabet du Wakanda, créé spécialement pour le film Black Panther, ne sort pas de nulle part. Ses symboles s’inspirent de ceux du nsibidi, un langage utilisé au Nigéria dès le IVe siècle, que Hannah Bleacher, production designer du film, a mélangé avec des symboles chinois, arabes et africains.

Hannah Bleache a créé deux dictionnaires de l’alphabet du Wakanda : un premier pour convaincre Marvel de l’engager sur le film, et un second, peaufiné, pour le film Black Panther lui-même. Afin d’apporter plus de cohérence graphique à l’ensemble des symboles, elle et son équipe se sont également inspirés du style de Retna, graffeur et artiste de Los Angeles, comme elle le précise à IndieWire.

Si vous vous voulez vous amuser avec l’alphabet du Wakanda, il est possible de traduire un message de moins de 68 caractères grâce à Type Wakanda, une plateforme conçue par Wayne Sutton : sur un modèle Google Traduction, le site se charge de convertir les lettres en symboles…

Type Wakanda est à cette adresse.

Opération « Les Graffeurs au grand cœur »

Pour cette opération intitulée « Les Graffeurs au grand cœur », j’ai été invité par Isabelle Mongin, puéricultrice à l’hôpital de Saint-Paul, et Présidente de L’association pour la joie des enfants (APJE) du CHGM de Saint-Paul.

Son objectif est de décorer le nouveau service de Pédiatrie du nouvel hôpital de Saint-Paul, le CHOR, en sollicitant des graffeurs . Le service a ouvert en Mars 2019 . Il accueille des enfants jusque 16 ans.

Sensible à cette demande, je me suis rendu sur place et j’ai effectivement constaté une blancheur des couloirs un peu trop tristounette… C’est donc avec un grand plaisir que j’ai accepté d’apporter un peu de couleur à cet environnement de soins.

Nous avons identifié un emplacement, et fait émerger un projet avec 2 visages d’enfants reliés par des gouttes de couleurs.

J’ai peins du samedi 12 au mardi 23 novembre 2019. Environ 50 heures de travail ont été nécessaires à sa réalisation.

Le premier visage est une interprétation de ma fille Diane quand elle avait environ 3 ans. Le deuxième est celui de Léa, une adolescente d’environ 13 ans, et fille d’une amie.

L’idée est de représenter le passage de l’enfance à l’adolescence, et d’être en correspondance avec le public soigné dans le Service pédiatrie.

J’ai travaillé au pinceau (impossible d’utiliser des bombes…) avec de la peinture Luxens A+ pour éviter tout désagrément pour les enfants malades. J’ai choisi des couleurs douces, un peu pastel.

Durant ce travail au milieu du couloir, j’entendais les enfants pleurer à cause de leurs douleurs…, mais aussi aller mieux grâce aux soins attentifs de l’équipe soignante. J’étais donc partagé entre de la tristesse et de la joie.

De nombreux parents et enfants sont venus me voir peindre et me faire part de leurs compliments : c’était très émouvant.

Une partie de la belle équipe du service avec qui j’ai passé un moment formidable.

Galerie